Bureaux

Aisne, Oise et Somme - Hauts de France soyons fiers de nos succès numériques

 

Comment peut-on qualifier le numérique sur ces terroirs ? Observateur du développement des entreprises numériques depuis plusieurs années, j'ai constaté que les savoir-faire d'un territoire aussi vaste sont multiples. 

Bureaux

2ème région française dans l'e-santé

De par ses acteurs, le domaine le mieux identifié concerne la e-santé avec 2 des plus grands éditeurs de logiciels français présents sur le Grand Amiénois : le MiPiH et Evolucare. D'autres entreprises - de taille moyenne -  viennent compléter le tableau local. L'écosystème "e-santé" est également caractérisée par la présence d'un living lab dédié et de Simusanté, une création unique en Europe, épaulé par une recherche Universitaire très présente à Amiens et à Compiègne.

La labélisation au réseau thématique French Tech HeathTech e-santé et la création du cluster santé à Amiens, représente une formidable reconnaissance d'un travail d'une dizaine années à l'échelle régionale.

Incorporer les technologies dans tous les secteurs

Une autre caractéristique de l'économie numérique locale est sa capacité à incorporer les technologies numériques dans tous les secteurs. Isagri, acteur majeur du développement de l'informatique en Europe pour l'agriculture et la viticulture, reste le plus grand éditeur de logiciel de la région. La démarche de l'agglomération du Beauvaisis sur l'agriculture de précisions et la structuration de l'ensemble d'une filière est remarquable.

Mais ce n'est pas tout...

Delabie reste à l'écoute de ses clients et a développé le datashare, un centre de partage permettant de télécharger toute la documentation associée à un produit en une seule fois, sans inscription. Idem pour l'entreprise Decayeux qui a développé les boîtes aux lettres connectés.

L'entreprise Noirot a lancé en 2014 le projet Alicether, un centre unique en Europe pour préparer les nouvelles générations de chauffage. Que dire sur A2Mac1 qui est leader mondial du benchmarking automobile et présent dans 8 pays et 3 continents ?

Pour soutenir les projets industriels ambitieux (et oui, c'est déjà 6 entreprises internationales citées et il y en a d'autres), il existe un équipement structurant : Industrielab. Situé à Albert-Méaulte, territoire spécialisé sur les nouvelles techniques industrielles, la plateforme d'innovation regroupe en son sein un centre de recherche, de formation et de transfert de technologie qui s’adresse à l’ensemble des industriels, groupes et PME.

La démarche robonumérique de l'agglomération de Saint Quentin permet d'accompagner les entreprises vers la compétitivité tout en soutenant les start up porteuses d'emplois et d'innovations. Autre pilier de la démarche de Saint Quentin la labélisation au réseau French Tech IOT permet de fédérer les acteurs locaux. Le Faubourg Numérique, créée par les entrepreneurs et labélisé iHub, offre un espace collaboratif de prototypage en lien avec la PFT innovaltech et l'INSSET. Ils ont notamment accompagné CEDIAC sur une caméra de contrôle de la production de sucre.

Les compétences de l'ESIEE Amiens sur l'IOT, l'énergie, le bâtiment connecté et les systèmes de production permettent à l'école d'être partenaire de nombreux projets.

La captation - modélisation - simulation est une compétence reconnue et utilisée dans de nombreux projets à l'instar d'e-cathédrale, porté par le laboratoire MIS de l'UPJV ou à travers la plateforme RV d'Heudiasyc.

Et le numérique pure ?

Il y a parfois des histoires de territoires qui ne s'expliquent pas. Par exemple, dans la Somme, 3 entreprises sont spécialisées dans la vente en ligne de cartouches d'encre. Il s'agit de France TonerCartouche Cartouche et Cartouche Club.

La présence de Konica Minolta, EXL GroupCGI ou Business et Décision  à Amiens démontre la capacité du territoire à accueillir les groupes numériques. Côté start up, de belles réussites locales sont à mentionner comme Ugloo, une solution de stockage innovante, 161 qui a développé Apotekisto, proposant un outil aux pharmaciens pour la vente en ligne. D'autres projets prometteurs émergent comme Iteracode, spécialisé dans l'application métier, Ewill avec sa solution de réalité immersive VROCITY ou dynacare sur la prévention santé. Ces énergies se fédèrent autour de La Tech Amiénoise fondée sur la démarche French Tech. Les nouveaux usages du numérique sont également pensés à l'ESAD avec la marionnette numérique. Le cluster ADN, portée par Amiens Métropole, renforce et accélère la dynamique globale. 

A Saint Quentin Sylpheo, partenaire Saleforce et membre de l'alliance Renault Nissan et hostabee, récent vainqueur du concours French Tech de Tel Aviv sont 2 pures produits locaux.

A Compiègne, Novitact a su développer une solution originale de communication ou BLG Cloud offre des solutions très prometteuses. L'association ARCTIC Innovation Numérique fédère les entreprises locales encrées dans l'innovation. Enfin, IntelliTech offre une solution de prédiction robuste très efficace et Mentalwork s'affirme comme une référence dans son domaine. Le paysage local étant structuré autour de l'UTC, l'une des meilleurs écoles d'ingénieurs françaises.

A NoyonInovia offre aux entreprises numériques un écosystème intéressant et un projet ambitieux basée sur une approche "travailler autrement" dont bénéficie Option Service ou Agesys.

Et partout ailleurs, j'ai rencontré de petites entreprises innovantes ou développant leurs activités numériques que ce soit dans le Laonnois, le Vermandois, le Soissonnais, le Creillois, le Vimeux, l'Abbevillois... Je vous prie de me croire, il y a des projets étonnants et à potentiels.

Des projets et des perspectives à 2 ans.

Avec la volonté des pouvoirs publics d'accompagner l'accélération du secteur, des entrepreneurs engagés dans le développement de l'emplois sur leur territoire, les structures accumulant de l'expérience et les réussites, de nombreux projets vont émerger.

La structuration de l'écosystème permet d'envisager le meilleur pour la filière dans la Somme, l'Oise ou l'Aisne. Il faut le faire-savoir et continuer les collaborations entre tous les acteurs de la Région des Hauts de France pour fédérer, rassembler et rayonner.